Les plantes ne vivent pas uniquement d’amour et d’eau fraîche. Pour une belle croissance, elles ont besoin de suffisamment d'espace pour se développer, découvrez comment bien les rempoter !

Avec le temps, vos plantes grandissent et se sentent rapidement à l’étroit dans leur pot. De plus elles absorbent et épuisent les éléments nutritifs contenus dans leur terreau. Du coup, elles ont tendance à végéter et ne plus s’épanouir. Dans ce cas, c’est le moment de les rempoter dans un pot plus grand ! Mais comment reconnaître le bon moment ?

Le rempotage est une étape importante pour la croissance de vos plantes.

Voici quelques indices : les racines s’enroulent autour de la motte et remplissent le pot, certaines apparaissent en surface ou sortent par les trous de drainage. Leur croissance est gênée et la plante ne peut plus se développer. C’est souvent le cas lors de l’achat de plantes car leurs pots sont trop petits. Donnez plus d’espace à leurs racines pour qu’elles puissent bien s’épanouir !

Conseil: Pensez à vérifier régulièrement la motte de vos plantes en les retirant de leur pot. Si le volume de racines est trop important, il est temps de rempoter !

Place à un nouveau pot !

Bien sûr il ne suffit pas seulement de mettre la plante dans un nouveau pot. Le moment du rempotage et le choix du contenant adapté sont aussi importants :

  • Le nouveau domicile de la plante : choisissez un pot dont le diamètre est 5 à 6 cm plus grand que l’ancien. Cet espace sert de réserve de croissance.
  • Veillez également à ne pas choisir un pot trop grand, sinon la plante devient trop occupée à former ses racines et ne consacrera pas assez d’énergie à la formation de feuilles et de fleurs.
  • Selon la vitesse de croissance de la plante, il est conseillé de la rempoter tous les un à trois ans. Les plantes peuvent être rempotés toute l’année, mais le moment le plus adapté est entre février et avril lors de la reprise de la croissance.
  • Avant de rempoter profitez-en pour inspecter votre plante afin de vous assurer qu’il n’y a pas d’intrus (pucerons, araignées,…). Si c’est le cas commencez par traiter.

Conseil: Attendez que la terre soit sèche avant de procéder au rempotage, il est alors plus facile de sortir la plante de son ancien pot.

Le rempotage, étape par étape

  1. 1.

    1. Préparez le nouveau pot

    Choisissez de préférence un pot percé. Déposez au fond du pot un fragment de terre cuite, pour retenir la terre au niveau du trou d’évacuation. Ajoutez ensuite un lit de billes d'argile de 3 à 4 cm. Cette opération permet de faciliter le drainage et d’éviter l’humidité stagnante. Remplissez ensuite avec un peu de terreau adapté.

  2. 2.

    2. Dépotez la plante de son ancien pot

    Sortez doucement la plante de son ancien pot et décompactez la motte. Démêlez les racines et éliminez celles abîmées ou mortes. Coupez les racines épaisses et trop longues afin de stimuler la croissance.

  3. 3.

    3. Installez la plante dans son nouveau pot

    Installez soigneusement la plante dans son nouveau pot en veillant à bien la centrer. Elle aura ainsi de suffisamment de place pour pousser de tous les côtés.

  4. 4.

    4. Remplissez le pot de terreau

    Remplissez le pot avec du terreau frais. Veillez à choisir un terreau adapté aux besoins de la plante, car les cactées et les tomates ne demandent pas le même substrat.

  5. 5.

    5. Arrosez abondamment

    Ajoutez du terreau jusqu’à environ 2 cm du bord afin de laisser une petite cuvette d’arrosage. Puis arrosez généreusement votre plante. Les terreaux Undergreen contiennent déjà des nutriments. Vous pouvez donc patienter quelques semaines avant de fertiliser.

Soif d’autres articles

Cultiver ses propres légumes

Entretien des cactées et des succulentes

Choisir les nutriments adaptés